Sv%25C3%25ADt%25C3%25A1n%25C3%25AD%2520n

Au-delà de la beauté incontestablement pittoresque, mystérieuse, ténébreuse, voire fantastique de ma ville natale, et du lien secret qui m’unit à elle depuis toujours,

j’ai cherché à surprendre ces moments d’arrêt, de suspens, que ses passants parfois s’autorisent pour simplement ressentir l’instant présent, cet instantané tout à la fois de notre passé, de notre être,  et de ce rêve intime qui donne visage à notre avenir.

Sv%C3%ADt%C3%A1n%C3%AD%20na%20most%C4%9B

Cet instant où l’on respire pour s’échanger au monde, pour mieux s’y saisir,

pour s’efforcer d’atteindre ce point où l’on s’attend, où l’on a rendez-vous avec soi.

Snímek obrazovky 2021-02-11 v 17.22.54.
Svítání na mostě
Kone%CC%8C%20ve%20sne%CC%8Chu%20II%20KOZ
Snímek obrazovky 2021-02-11 v 17.22.54.
Snímek obrazovky 2021-04-25 v 12.21.59.
Maminka%20na%20Nove%CC%81m%20Sve%CC%8Cte

Cet instant où l’enfant naïf et l’adulte résolu se rencontrent, se regardent et se reconnaissent.

Snímek obrazovky 2021-04-12 v 16.36.05.
Fotograf%20EXPO%20II%20signe%CC%81_edite

Cet instant de silence où le chant de notre existence reprend.

Snímek obrazovky 2021-04-12 v 16.27.34.
Fotograf EXPO II web signé.jpg
Sni%CC%81mek%20obrazovky%202021-04-12%20
Snímek obrazovky 2021-04-12 v 16.59.34.
Pohadkovy%20Novy%20Svet_edited.jpg

Pourquoi ces vues nocturnes ? Il semble qu’aujourd’hui le jour soit si pressé et nos vies si encombrées que ces fentes du temps s’ouvrent plus généreusement la nuit.

Ces face-à-face avec soi-même dont notre modernité se détourne, ces « nuits de vérité » (Rimbaud), ces « examens de minuit » (Baudelaire), quelques peintres, dont Schikaneder,

et quelques poètes les ont chantés, qui nous aident à en retrouver le secret.

Mais certaines villes semblent le détenir par elles-mêmes, comme un génie du lieu. Est-ce un hasard si c’est Rilke, cet allemand praguois de cœur, qui écrivit ces lignes au jeune Balthasar Kłossowski, le futur Balthus ?

Pohadkovy Novy Svet.jpg
U%20Slavky%20Budinove%20200%20dpi%20web_
U Slavky Budinove 200 dpi web.jpg
U%20Lorety%20300%20dpi%20web_edited.jpg

« Toujours à minuit, il se fait une fente minuscule entre le jour qui finit et celui qui commence et une personne très adroite qui parviendrait à s'y glisser sortirait du temps et se trouverait dans un royaume indépendant de tous les changements que nous subissons ;

à cet endroit sont amassées toutes les choses que nous avons perdues. »

U Lorety web.jpg
Na_Nove%CC%81m_Svete_web_edited.jpg
Na_Novém_Svete_web.jpg
Na%20dusicky%20III%20post%20post_edited.
Na Dusicky signé 2018.png
Star%CC%8Cenka%20v%20mlze%20FINAL%20III%
Masopu%CC%8Ast%20II%20EXPO%20signe%CC%81
Starenka v mlze signé 2017.png
Snímek obrazovky 2021-02-11 v 17.13.35.
Sni%CC%81mek%20obrazovky%202020-07-16%20
Snímek obrazovky 2021-04-13 v 15.48.56.
Snímek obrazovky 2020-07-17 v 22.31.45.
Na%20Kampe%20KOZO%20III_edited.jpg
Na Kampě
Kafka%20II%20KOZO_edited.jpg
Kafka II web.jpg
Na%20Karlov%C4%9B%20most%C4%9B_edited.jp

J’ajouterais modestement : et toutes celles que l’avenir promet – mais aux seuls obstinés.

Une ville n’est pas une chose. C’est un don, et il se transmet.

Je dédie ces vues à Jakub Shikaneder, qui me donna les quelques mots de passe sans lesquels Prague n’aurait pour moi jamais pris langue.

Na Karlově mostě